About

Les Secrets de l'attraction

Un risque accru chez les enfants de malades d'Alzheimer

Les personnes aux fonctions cognitives normales mais qui ont un antécédent familial, en particulier maternel, de maladie d'Alzheimer d'apparition tardive présentent plus de plaques amyloïdes dans leur cerveau que les autres (les plaques sont l'une des manifestations de cette affection tant redoutée). C'est ce que montre une étude d'imagerie internationale, récemment publiée par l'académie des sciences américaines (PNAS). Selon Lisa Mosconi, de la New York University School of Medicine, et ses collègues, qui suspectent l'implication d'un mécanisme génétique dans la transmission des plaques amyloïdes, ces résultats apportent une part d'explication au risque familial de maladie d'Alzheimer.
Grâce à l'utilisation de la tomographie par émission de positon (TEP), associée à un marqueur fluorescent des plaques amyloïdes, les chercheurs peuvent désormais observer ces dernières dans le cerveau de personnes vivantes et non plus seulement à l'autopsie. L'équipe américaine a ainsi pu repérer et mesurer l'importance des plaques chez 42 personnes en bonne condition cognitive. Parmi elles, 14 avaient un antécédent maternel de maladie d'Alzheimer d'apparition tardive, 14 un antécédent paternel et 14 n'avaient pas d'antécédent familial. En moyenne, la présence de plaques amyloïdes était de 15 % plus élevée chez les individus avec un antécédent maternel que chez ceux avec un antécédent paternel, et de 20 % plus élevée que chez ceux ne présentant aucun antécédent.
Mais, attention, cela ne signifie pas que toutes les personnes concernées vont développer un Alzheimer, précise l'équipe, car on ne sait toujours pas si ces plaques sont une cause ou une conséquence de la maladie. "La détection de peptide bêta-amyloïde cérébral chez les sujets cognitivement normaux avec un antécédent familial représente une occasion unique pour initier des traitements ainsi que des méthodes préventives générales des années, voire des décennies, avant le début de la maladie clinique", estiment les chercheurs, qui espèrent suivre ces 42 volontaires et d'autres personnes afin d'analyser le lien entre la formation de plaques et la maladie d'Alzheimer, voire de trouver des moyens de prévention.
Par Anne Jeanblanc

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Nos partenaires

Blogs / Annuaire de blogs --------------- Blog ----------------- -------------- Annuaire blog - Blog société -- -- --------
Top Blog
------- France blogsDictionnaire en ligne --- Booste le trafic de ton blog -- Sciences Santé-- Classement Top Blogs ---- Annuaire gratuit --- Annuaire Web France -- Annuaire FuN --- referencement ---
---
----
---


chercher sur kimino
Ajouter un site
---
---

Annuaire Cyberpole.fr

--- Bijoux Diamant -- Recherche avec Seek -- Annuaire Québec --