About

Les Secrets de l'attraction

Les effets du stress sur la santé

Bien que le stress soit un phénomène naturel, au-delà d'une charge important le stress peut véritablement devenir néfaste pour la santé et l'équilibre de l'individu. Profitons en ici pour faire la part des choses concernant le stress et ses effets sur la santé.

Des conséquences du stress à court terme sur la sante …

Une personne soumise quotidiennement et intensément à des situations de stress, produit de manière quasi continue des hormones du stress (adrénaline et cortisol). A l'instar d'une machine qui serait sollicité au-delà de ses réelles capacité, le système biologique finit par s'emballer et par ne plus être efficace. Cette "hyper-activation hormonale" entraîne en quelques semaines l'apparition de symptômes.

les symptômes du stress et ses répercutions sur la santé

Types de symptômes

Symptômes dus au stress

Symptômes physiques

Douleurs (coliques, maux de tête, douleurs musculaires, etc.), troubles du sommeil, de l'appétit et de la digestion, sensations d'essoufflement ou d'oppression, sueurs, etc.

Symptômes émotionnels

Sensibilité et nervosité accrues, crises de larmes ou de nerfs, angoisse, excitation, tristesse, sensation de mal-être, etc.

Symptômes intellectuels

Manque de concentration et défaut de l'attention qui entraînent des erreurs et des oublis, indécision, manque d'initiative etc.

Symptômes comportementaux

Conduites alimentaires modifiées, comportements violents et agressifs, isolement social (repli sur soi, difficultés sociales), etc.

Les effets du stress à long terme

Un stress prolongé finit par altérer plus sévèrement l'état de santé.

  • Risques cardio-vasculaires
  • La relation entre certains facteurs professionnels de stress et le risque d'accident cardio-vasculaire ont déjà été largement démontrées.

  • Troubles psychologiques
  • Des études montrent que le stress multiplie le risque d'anxiété et de dépression par un par deux ou trois.

  • Les troubles musculo-squelettiques
  • Mal de dos, des poignées, des coudes, tendinites peuvent avoir un lien direct avec le stress.Les TMS touchent également les professions où le travail physique est minime, mais les pressions psychologiques sont en revanche plus importante. L'ensemble des facteurs de stress au travail comme l'insatisfaction, le manque de soutien ou la pression pour produire plus et dans des délais de plus en plus court, entrent également en jeux.


Le stress et pression artérielle

La pression artérielle fluctuent en fonction de nos émotions, des événements, et de notre état de stress. Lorsque nous sommes calmes et détendus, la pression artérielle est basse. Si au contraire nous sommes tendus et nerveux, ou émus, la pression artérielle augmente très nettement. Naturellement ces variations de tension ponctuelles sont réversibles. Dès que le stress diminue, tout rentre dans l'ordre.

Vaincre le stress pour diminuer la tension

Relaxation, yoga, gestion du stress… Dès l'instant où une méthode permet de restaurer le calme et la détente, cela a inévitablement un effet sur la tension. Toutefois, cela n'est pas toujours suffisant. Une prise en charge médicale (médicaments et diététique) sera parfois indispensable pour faire baisser la tension et en conséquence de prévenir des maladies cardiovasculaires.

Est-ce que le stress fragilise le coeur ?

Est-ce que les personnes subissants de grands stress voient leur cœur fragilisé à cause de ce stress ?

Est-ce que le stress est dangereux pour les personnes au coeur fragile ?

Nul n'est égal devant le stress, à chaque profil la réaction au stress est différente

Certaines personnes sont en position de lutte permanente : ce sont des insatisfaits chroniques qui se battent constamment pour tenter de créer une réalité qui leur convienne, de fait ils se créent un stress quasi permanent. Il se battent contre le temps qui passe et qui n'est jamais suffisant, lutte contre les hésitations, la fatigue, les doutes… mais également lutte contre les autres car ce sont des ambitieux qui ont toujours besoin de se prouver à eux-même qu'ils sont meilleurs. Ils pensent qu'il faut sans cesse se dépasser.

Ce type de personnalités sous stress constant sont souvent impatientes, hyperactives, dynamiques, compétitives, ambitieuses, agressives, coléreuses, etc. Bref, elles entretiennent ainsi leur état stress. Elles libèrent ainsi en permanence de l'adrénaline et leur corps demeure presque constamment sous tension. A la longue, ce type de comportement peut nuire à la qualité de vie et à la santé du cœur et des vaisseaux.

Chez ces personnes sous stress permanent, il y a deux fois plus de risque de maladie du cœur

Les conséquences du stress sur le cœur et les vaisseaux

D'une façon générale, toutes les émotions fortes en réaction à un stress, par exemple la colère - exprimée ou contenue - ont une influence néfaste sur la santé cardiovasculaire. Pas immédiatement, mais sur le long terme. En effet, ces émotions négatives, additionnées à d'autres facteurs de risque, favorisent le dépôt des mauvaises graisses et la formation de caillots sur la paroi des artères.

Comment mieux gérer le stress au quotidien ?

Si le stress est un facteur déclenchant ou aggravant des maladies cardio-vasculaires elles sont naturellement liées à d'autres facteurs de risque. Toutefois, à la différence de certains autres facteurs : le sexe, de l'âge ou les antécédents héréditaires qu'on ne peut modifier, il est possible de réduire sa réactivité aux situations de stress.

Il est en effet possible de limiter les occasions susceptibles de provoquer un stress ainsi en réduisant les situations de stress inutiles il est possible d'améliorer grandement sa qualité de vie et préserver son coeur. Pour cela il faut commencer à accepter que nous ne pouvons pas tout faire, ni tout contrôler. Ill est beaucoup plus sain de faire des choix, de déléguer des tâches, de ne pas satisfaire tout le monde, etc. Et surtout, en prenant du recul. Le fait de relativiser aide parfois aborder les situations avec moins de stress.

En conclusion :

Le stress est l'un des facteurs de risque des maladies cardiovasculaires qu'il ne faut pas négliger. En apprenant à gérer son stress on préserve son coeur contre une "usure prématurée"

Comment le stress peut être une cause d'angoisse et d'anxiété

L'anxiété ne rend pas forcément une personne sujette au stress par contre le fait d'être soumis à des stress répétés peut devenir une source d'angoisse et d'anxiété.

De manière naturelle le stress active l'anxiété, la dépression (nous pouvons baisser les bras face à ce stress) et la colère ( confronation face à ce stress).

Seulement à force d'être soumis à des situations de stress nous allons entretenir émotions qui vont littéralement devenir une habitude. C'est ainsi que le stress augmenterait ainsi le risque d'anxiété par deux ou trois.

L'anxiété peut s'exprimer par :

  • Angoisse, inquiétude permanente, appréhension et extrême vigilance face aux événements anxiogènes.
  • Sensation d'être tendu : muscles contractés (dos, nuque, mâchoires…), rythme cardiaque accéléré, transpiration excessive.
  • Evitement : les situations que l'on craint sont évitées.

Ces symptômes de l'anxiété apparaissent naturellement en situation de stress, il s'agit là d'une adaptation normale de la réaction de stress. Seulement, lorsque ces manifestations de l'anxiété deviennent permanent, en dehors de tout stress, nous avons à faire à un état pathologique.

L'anxiété peut alors se manifester sous différentes formes :

L'anxiété généralisée

Cette forme d'anxiété affecte près de 5% de la population. Elle correspond à un profil psychologique de type très angoissé, chez qui le moindre souci prend des proportions exagérées. La personne s'inquiète pour la moindre chose.

"L'apparition de l'anxiété est renforcée chez les personnes qui connaissent une situation de stress : partant d'une inquiétude qui s'est manifesté à partird'un stress, tout un système d'angoisse peut ainsi se développer".

Autre forme d'anxiété

Les crises de paniques qui touchent 3 à 5% de la population.

Il s'agit de crises d'angoisse qui se manifestent fréquemment, sans raison apparente. La personne a l'impression qu'elle va avoir un malaise, qu'elle a des difficultés pour respirer, que le cœur bat plus vite, etc.

Ces crises à répétition deviennent très handicapantes, la personne finit même par avoir "peur d'avoir peur". En effet elle vit ensuite avec une crainte supplémentaire, celle d'avoir une nouvelle crise d'angoisse. Une anxiété profonde s'installe alors.

Le stress se manifeste comme un facteur déclenchant d'un trouble latent. Le stress est alors une sorte de révélateur qui, rendant la personne plus vulnérable, voit se manifester à la conscience cette anxiété qui ne peut alors plus être aussi facilement contrôlée.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Nos partenaires

Blogs / Annuaire de blogs --------------- Blog ----------------- -------------- Annuaire blog - Blog société -- -- --------
Top Blog
------- France blogsDictionnaire en ligne --- Booste le trafic de ton blog -- Sciences Santé-- Classement Top Blogs ---- Annuaire gratuit --- Annuaire Web France -- Annuaire FuN --- referencement ---
---
----
---


chercher sur kimino
Ajouter un site
---
---

Annuaire Cyberpole.fr

--- Bijoux Diamant -- Recherche avec Seek -- Annuaire Québec --