About

Les Secrets de l'attraction

Explication psychologique de la haine de l’autre

"A l’origine, avant le langage, le désir n’existe que sur le seul plan de la relation imaginaire du stade spéculaire, projeté, aliéné dans l’autre. La tension qu’il provoque est alors dépourvue d’issue. C’est-à-dire qu’elle n’a pas d’autre issue

— Hegel nous l’apprend— que la destruction de l’autre.

Le désir du sujet ne peut dans cette relation se confirmer que d’une concurrence, que d’une rivalité absolue avec l’autre, quant à l’objet vers lequel il tend.

Et chaque fois que nous approchons, chez un sujet, de cette aliénation primordiale ; s’engendre l’agressivité la plus radicale, — le désir de la disparition de l’autre en tant qu’il supporte le désir du sujet— Nous rejoignons là ce que le simple psychologue peut observer du comportement des sujets.

Saint Augustin, par exemple, signale, dans une phrase que j’ai souvent répétée, cette jalousie ravageante, déchaînée, que le petit enfant éprouve pour son semblable, et principalement lorsque celui-ci est appendu au sein de sa mère, c’est-à-dire à l’objet du désir qui est pour lui essentiel.

Chaque fois que le sujet s’appréhende comme forme et comme moi, chaque fois qu’il se constitue dans son statut, dans sa stature, dans sa statistique, son désir se projette au-dehors. D’où s’ensuit l’impossibilité de toute coexistence humaine."

Fin de citation.

A part la citation de Saint Augustin, citation bien catholique, pour faire sérieux ? (On aurait pu citer des auteurs moins douteux...)

Ce texte contient la description d’une loi psychologique naturelle inéluctable. Il demande une explication plus substantielle des conséquences sociale du désir menant à la haine... Ou contenant la haine !

La haine des Palestiniens pour les Juifs est due à une jalousie incontrôlable, instinctive. Pour s’assouvir, cette haine demande la disparition de l’autre. Par tous les moyens possibles.

Contre cela il n’y a aucun remède. Paix politique impossible. Pas d’équilibre possible.

En gros, on trouve la même situation, avec la haine des musulmans pour le monde occidental chrétien. Sans parler de celle des croisés il n’y a pas si longtemps ! Le désir, l’envie, la jalousie, provoque la haine. La seule solution est la destruction de l’objet du désir... La jalousie explosive... Là aussi aucun remède. Ou alors la destruction de l’autre !

On a vu les Talibans détruire une statue géante du Bouddha qui existait depuis plus de mille ans ! Uniquement parce qu’ils sont jaloux du bouddhisme pacifique et de tout ce qui leur est supérieur.

Ce sentiment primordial atavique a aussi été celui de la révolution russe et de la révolution française. Cette loi fondamentale et primitive se retrouve en miniature, dans les crêpages de chignions, entre demi-mondaines et autres animaux de salon !

L’histoire de l’humanité est un tissu d’horreur, tout le monde le sais. Même à l’intérieur du couple on trouve ce conflit apparemment incompréhensible où l’un des partenaires veut détruire l’autre. Sans parler des jumeaux qui luttent à mort dans le ventre de leur mère ! La nature n’est pas paradisiaque. La morale ne résiste à ces lois naturelles que par la menace religieuse et superstitieuse. "Si tu mens tu iras en enfer !

Pour justifier la haine, on utilise la religion, ou la raison d’Etat. Ainsi on assouvit ses bas instincts, la conscience tranquille. On obéit aux ordres les plus horribles... Voir Le nazisme.

La morale n’est pas un frein à la haine. Elle s’exprime en morale idéale, virtuelle, elle rassure les faibles en leur faisant croire que la haine peut se transformer en amour... Comme par magie ! Les victimes des effets du désir produisant la haine sont toujours perdantes. On peut constater comment les peuples fêtent les vainqueurs...

Dans les confrontations haineuses entre pays, on se trouve en face des mêmes problèmes que ceux entre personnes. Fondamentalement, le même sentiment de jalousie et de haine. L’autre a ce que l’on convoite.

L’inégalité dans tous les domaines, fabrique la haine. Dans les familles, elle est sournoise, dans les matchs de football, la haine est ouverte, démonstrative et provocatrice... Il faut vivre avec.

La haine des allemands contre les juifs, sous le nazisme, a été installée dans les cerveaux allemands par les nazis avec l’aide de l’Eglise Chrétienne, (qui transportait cette haine dans ses dogmes depuis des siècles...) Surtout pour dériver cette dangereuse force sur un autre objet que le parti nazi !

La "croisade" des allemands contre les juifs, rite antique, consistant à rejeter les misères de l’Allemagne sur un bouc émissaire ! Un moyen qui avait fait ses preuves depuis les temps bibliques.

On ne peut tenir à distance les "fous de Dieu" qu’en les terrorisants. Ils finiront par rester tranquille, en croyant que la volonté de Dieu est du côté adverse ! Ce sentiment a un avantage, la résignation... devant la volonté de Dieu. Contre la volonté d’Allah, il n’y a rien à faire. Mais il reste le "Goth mit Uns" qui a la vie dure partout dans le monde ou existe la cruauté comme système d’Etat ! (L’Orient, l’Amérique du Sud, l’Afrique... Les pays arabes...) Pour le reste... leurs désastreuses traditions et tabous, c’est sans espoir.

La situation des femmes restera soumise aux rites et coutumes sauvages, et la liberté restera pour elles un lointain mirage. Certains groupes musulmans n’ayant rien compris à leur religion, faute d’une culture élémentaire, continueront à détruire autour d’eux, tout ce qui les dépasse. Cela ne fera que hâter leur propre disparition, ce qui n’est pas un grand mal...

A la dernière guerre, les bombes américaines, remplaçant efficacement la volonté de Dieu, ont fini par avoir raison du "Goth mit Uns" des nazis !

Pas besoin d’inutiles bonnes paroles... Malgré leur manque de repentir, les Allemands restent tranquilles depuis plus de 50 ans. En deux mots : "cogner dur" puis discuter ensuite.

Le principe des sentiments "désir égal haine" naturel ancré au plus profond de chaque être vivant est lié à l’instinct de survie. Sans cette agressivité fondamentale, aucune chance de survie. Voir chez certains oisillons l’instinct de survie jetant hors du nid les autres trop faibles pour survivre.

Le principe de la condamnation morale des lois de la nature appartient aux humains. Ce n’est que du sentimentalisme.

Les lois eugéniques américaines, (abrogées en 1972) étaient proches de celles des nazis. Elles visaient à supprimer le "mal" sous toutes ses formes par l’élimination des handicapés et des dégénérés...

Ces lois allaient trop loin. On stérilisait les alcooliques, les idiots, et même les chômeurs !.. Elles ont été supprimées pour des raisons éthiques simples. Surtout à cause des atrocités allemandes, de mémoire récente.

Malgré ces corrections morales, au fond du cœur de chacun, subsiste une aversion et une haine contre l’anormalité. La survie humaine depuis le fond des âges, est (en partie,) une lutte contre les lois fatales de la nature. Si l’humanité s’est propagée comme de la vermine sur la terre, ce n’est pas dû à des qualités morales. De même la survie des dinosaures durant 250 millions d’années n’était pas due à un mérite quelconque. Ne survit que celui qui tue l’autre.

L’humanité n’aura certainement pas une durée pareille. Les virus les épidémies et les prêtres se chargeront de la disparition de l’homme sur la terre au profit des fourmis et des termites ! Cela malgré nos ridicules vaccins et autres "progrès" médicaux (comme la génétique) qui engendrera des monstres... On prolongera indéfiniment la vie des imbéciles, des crétins et des idiots... Belle victoire !

La soi-disant conquête de l’espace, des planètes... (parasitisme scientifique) n’apportera rien de plus aux foules ébahies, qu’un film de science-fiction plus coûteux que les autres... On peut être certain qu’en peu de temps les pauvres planètes conquises seront recouvertes d’ordures comme la nôtre.

L’instinct de la vengeance immédiate, (représailles), est un instinct de survie sauvage qui est inscrit dans les gènes. Il contient, à part la haine instinctive de l’autre, surtout le besoin de mettre fin à une menace et de tenter de créer de la sécurité dans une situation perturbée.

Cela ne donne aucune excuse aux actions perverses, extermination, torture physique ou morales. Je ne crois pas que le désir et la haine puissent se soigner. Pour des individus, peut-être qu’une dérivation serait possible vers une activité artistique. Mais l’adaptation à une vie sociale ne détruira pas le fondement naturel du désir et de la haine. On devra faire bonne figure à mauvais jeu.

On pourrait endormir le "mal" mais pas le supprimer. L’industrie pharmaceutique fait fortune en calmant l’angoisse, la haine et le désir frustré de millions d’individus. La chimie endormant la haine et le désir ? Peut-être le moindre mal !

La fin des guerres, grâce à la chimie ? Aérosol de calmant à la place des bombes ? Pourquoi pas !... Le résultat serait une masse d’êtres humains docile et somnolente semblable à un troupeau de mouton. Le paradis sur terre ! Je pense que les calmants repoussent le mal vers une case secrète soigneusement dissimulée. Mais l’accumulation des frustrations pourrait provoquer une explosion...

Une solution salvatrice serait pour l’individu, la névrose ! La maladie comme refuge pour éviter un conflit ! Ce serait la solution la moins dommageable, moins grave que le crime, le suicide ou la guerre. Une maladie qui ne devrait pas être guérie. Un sorte de garde-fou nerveux évitant des dégâts pour la société...

Il va de soi que cette névrose doit être avantageuse pour le malade, au point de vue social et individuel. Elle doit ne pas être trop grave et exiger des autres des attentions et des ménagements qui seraient inexistants sans elle. La maladie tout confort.

Mieux, l’anéantissement du complexe d’héroïsme. La peur de la violence et de la mort... Je ne fais pas l’apologie de la couardise, mais le monde en a assez des héros !

Une constatation désabusée en passant... Plus La répression sexuelle est forte dans un pays, plus l’agressivité est grande. Le désir sexuel réprimé par la famille ou par l’Etat, devient une névrose qui provoque la haine de l’autre. Répression maximale chez les chrétiens et les musulmans. Agressivité religieuse maximale.

On constate cela dans des pays qui sont assez comprimés, comme les USA et les pays musulmans stricts. Sans parler dans le passé... Les croisés... Les chevaliers teutoniques qui transposaient leurs frustrations (ils étaient des religieux !) en allant massacrer les autres... Et les Vénitiens qui partaient en croisades pour payer leurs dettes ! Ils appelaient cela, la christianisation !

Les conflits raciaux sont basés sur la jalousie sexuelle. Les blancs s’imaginent que les noirs sont mieux membrés qu’eux... Et les fantasmes sexuels sont volontiers orientés vers les autres races.

Le blanc borné et libidineux, au lieu de tuer sa femme, tuera le facteur noir à la grande queue menaçante ! Le Ku-Klux-Klan lynche toujours les noirs pour des raisons de jalousie sexuelles. C’est ce même instinct chez les cannibales, qui consiste à s’approprier les qualités d’un adversaire en le dévorant... La libido mal réprimée pousse à la jalousie, à la haine et au crime.

Pour supporter l’horreur de ces comportements, la religion chrétienne soulage et approuve en pardonnant. Quand on ne peut pas punir on pardonne. Les intégristes tuent ! Ils renvoient à Dieu sa production douteuse.

De même la guerre devient subitement "sainte" lorsque les religieux soupçonnent une réprobation instinctive de la part des futurs héros. Cela permet au caractère explosif de la libido de s’apaiser en tuant l’autre. Les actions kamikaze sont le fait d’individus qui ne maîtrise plus leur refoulement sexuel, ils explosent avec les autres pour se soulager.

On nage en plein dans le "Goth mit Uns" teutonique. Heureusement tout le monde se retrouve joyeusement au paradis, le mal n’est pas si grand.

Pour compléter les raisons de la guerre-sainte-haineuse et compagnie... On peut soupçonner derrière cette haine, une libido homosexuelle refoulée. Qui provoque une angoisse tellement insoutenable qu’elle ne permet qu’une courte survie, avec un sentiment narcissique exacerbé, menant à l’extrême au suicide héroïque, qui ne s’auto-pardonnera qu’en devenant un héros ou un martyre...

A l’heure actuelle (An 2001) les églises sont vides... et, (coïncidence heureuse) les champs de batailles aussi... En tous cas en Europe. On pourrait croire que la diminution de la foi provoque la diminution des charniers ! Si cela est vrai on découvre que la religion est directement impliquée dans les grands massacres. Depuis l’antiquité à nos jours ; triste mais vrai : les religions quelle qu’elles soient, tuent plus que la pire des politiques.

Les névrosés ont besoin d’être pris en charge par des psychologues qui ont partiellement remplacé les prêtres. Je ne crois pas que l’on puisse confier cette tâche aux prêtres actuels.

Toutes les guerres locales depuis la fin de la der des ders 40-45 sont dues aux religions. Même les attentats dits politique sont menés sournoisement par des fanatiques religieux. Basque, Irlande, Corse, Jugoslavie... Religiosité fétichiste de l’Etat et de la politique.

Les chefs terroristes fanatiques, obsédés par le désir et la haine, sont animés par des motifs religieux. Ils continuent le Goth mit Uns, qui n’a pas fini de servir... Avidité de pouvoir.

En Europe les prochains règlements de compte seront importés par les immigrants d’autres religions refusant de s’intégrer ; qui lorsqu’ils seront plus nombreux que les autochtones, ne se gêneront pas pour essayer de les dominer. On a déjà des problèmes à Zurich où les musulmans veulent avoir un cimetière séparé des chrétiens ! Ce que l’Etat refuse.

Dans ces futurs conflits, la tolérance, les bons sentiments et le laxisme ne serviront à rien... On retrouvera la situation explosive du proche orient, en cent fois plus grand. Pour les mafieux chrétiens et musulmans, un mètre carré de cailloux, aura plus de signification symbolique que mille vies humaines. On s’entretuera pour un carré de choux... Où un tombeau remplis de préjugés...

Cela vaudra bien les grands principes ! Pour ne pas avoir compris la signification profonde du désir, fruit pourri de la haine. Des peuples entiers disparaîtront de la terre... De grandes civilisations n’ont laissé derrière elles que des ruines et des cimetières... et quelques lourdes traces de leurs religions imbéciles et écrasantes.

Nos civilisations laisseront moins de traces encore, car nous sommes moins dominés actuellement par des prêtres orgueilleux que par le passé. Les grandes religions tyranniques et destructives deviennent fragiles, grâce à la mondialisation et à l’information.

Les obscurantismes religieux ne sont plus protégés par la bêtise et l’ignorance. Les monuments antiques destinés à durer éternellement, n’impressionnent même plus les touristes. Ils ne sont que les témoins de la stupidité des peuples qui les ont construits à coup de pied au cul !

Les monuments de notre civilisation seront provisoires, les peuples chercheront, avant tout, le bien-être sur terre avant de tout sacrifier au bien-être promis des paradis menteurs. Mais la simple jalousie subsistera certainement. "L’amélioration" de l’âme humaine n’est pas possible avec des règles morales-garde-fous... Les priorités sont économiques et techniques. Elles remplaceront avantageusement les anciennes priorités religieuses, sources d’intolérances et de grands massacres.

Même les musulmans, fondamentalistes, heureusement minoritaires, comprendront un jour que le bonheur et la joie n’insultent pas Dieu... et que la non-valeur morale qu’est la guerre "sainte" n’est qu’une invention de prêtres calamiteux. Je ne puis m’empêcher de faire des souhaits positifs ! Je me fais des illusions de paradis terrestre.

Si le désir engendre la haine et que ce phénomène est de nature innée, il ne sert à rien de se faire des illusions sur cette constatation. On ne peut qu’essayer de limiter les dégâts en faisant appel à une "morale confortable" mêlée d’indifférence... Ainsi, les Suisses pratiquent avec succès l’indifférence, source de tolérance. On peut se soulager en s’insultant, sans en venir aux mains !

On veut vivre en paix parce que c’est confortable. Si c’est une bonne raison, alors vivons-la confortablement sans violences inutiles. L’Europe vit en paix depuis 50 ans grâce au niveau de vie convenable de ses habitants.

Il existe certains points chauds, L’Irlande, les Basques, l’ex-Jugoslavija, mais cela reste sans conséquences graves. Moins de dégâts que les accidents de la circulation. Pour les désirs entraînant des bouffées de haine, ces vilains défauts resteront limités aux individus...

Les divorces ne créent pas toujours de la haine. La méchanceté, les traquenards, le mobbing, la cruauté, n’amènent pas inévitablement la guerre. Ces abcès resteront ancrés dans la routine quotidienne de groupes de personnes coincés dans des bureaux ! Nous ne sommes pas des robots.

Mais j’ai évité jusque là de toucher le point chaud du désir-haine... La situation entre un homme et une femme... On a tellement assez des triviales scènes de ménage, qui forment le fond de la dramaturgie des films, du théâtre et de l’opéra, que j’ai des scrupules à ajouter quelques platitudes sur la question.

Le besoin d’absolu, la fidélité et le sacrifice sont les exigences de la morale ambiante des jeunes couples au tout début de leur liaison. De l’angélisme au sens de l’idéal moral, de la droiture désincarnée. Le mensonge à l’état pur. Le prêtre exige même la fidélité en pensée et en fait !

Il s’agit de faire bonne impression à n’importe quel prix. On suppose que sans ces qualités, aucun amour n’est possible. J’ai connu des partouseurs qui s’aimaient vraiment et sont restés "fidèles" plus longtemps que les pisses froid de la morale traditionnelle...

Entre le rêve et la réalité, il y a la vérité, et elle est insupportable. Un jour on a le nez dessus et l’on a beau faire des grimaces morales et transpirer d’indignation on découvre avec horreur que l’on a haï sa chère et tendre épouse, parce qu’elle ne supporte pas votre mère et ses bons conseils !

C’est le début et la fin ! L’amour de votre vie sait qu’elle a mit les pieds dans le plat et que les choses ne seront plus jamais les mêmes, malgré vos efforts pour faire comme si de rien n’était...

Mentir ne paye plus... ça eut payé... mais c’est bien fini ! Je pense que l’irruption de la haine en pleine période de désir est aussi perturbante que l’arrivée du désir dans l’âme de l’adolescent !

Le choc est si terrible que chaque fois que l’on veut rétablir le mensonge confortable, il glisse dans vos mains et va se loger plus profondément là où il devient hors d’atteinte, une névrose est née et vous n’en finirez jamais. "Entre mon épouse et ma mère mon choix est fait !" Pensez-vous !... Vous imaginez que vous pouvez choisir... malheureux... Vous allez finir sur un divan... Pas celui de la jolie voisine, mais celui d’un psychiatre. Qui va chercher des trucs malsains et puant dans la mythologie grecque pour les incruster dans votre âme naïve...

Non seulement vous découvrez la haine, mais le désir a foutu le camp ! La nuit à la place de votre désirable femme vous verrez horrifié votre mère se roulant licencieusement dans le lit conjugal...

Vous êtes nu devant la vérité qui est aussi nue que vous, mais plus appétissante ! Après avoir enfin compris que le désir sécrète la haine... Vous décidez de baster devant les exigences de votre femme.

Sage décision car votre femme ayant vu que vous n’êtes pas encore en état de quitter votre maman, ( La mère terrible !) prise de pitié pour le pauvre poussin que vous êtes, et impressionnée par les factures du psychiatre, va se réconcilier avec votre mère... Et c’est là que vous allez en voir de toutes les couleurs.

Vous avez à faire à deux femmes qui polarisent la mère idéale. Le complexe d’Oedipe puissance dix ! L’homme dans ce cas n’a que la fuite pour se désembourber.

La femme doit, dans un cas similaire, arrêter de transférer les sentiments libidineux qu’elle éprouve pour son père sur son mari et réciproquement ! La fin de la névrose est semblable à l’arrivée contre un mur avec une voiture sans frein !

Si vous en sortez vivant, vous êtes chanceux. Le désir et la haine nous conduit à être sans cesse sous pression. Pas moyen de s’appuyer un instant contre un mur pour se reposer. Il ne reste qu’à accepter la loi fondamentale. Sans corrections morales douteuses ou mensongères. Pour survivre, il faut surtout garder un solide sens de l’humour.

Résumons : contre le désir qui se transforme en haine : il faut de l’indifférence = tolérance, puis une solide quantité d’humour. En haussant les épaules, on se sort des pires difficultés à conditions qu’elles soient minimes !

Par exemple si vous haussez les épaules en guise de réponses à une mise en demeure d’une jolie fille qui a décidé de vous mettre le grappin dessus vous échapperez à des em... qui envahiront votre vie pour toujours...

Et si vous vous foutez que votre voisin ait une belle voiture et dedans une belle femme qui vous jette de doux clins d’oeil... Vous serez en paix avec vous-même et votre entourage ! Cela vaut tous les ennuis que vous apportera la belle femme et sa belle voiture et je vous garantis qu’il ne s’agit pas d’ennuis minimes ! Vous ne vous rendez pas compte à quel point un petit bouquet de fleurs peut provoquer des emmerdements sans fin ! C’est la relation entre un innocent mégot et un incendie majeur !

Il y a actuellement une inversion dans les sentiments traditionnels du désir provoquant la haine...

Le suicide des auteurs d’attentats à la bombe... Il y a là deux sentiments inversés.

Le fait de sacrifier sa vie pour anéantir celle des autres est un acte d’amour...

Cet acte insensé est semblable à la morsure amoureuse... En amour on mordille, l’auteur de l’attentat tue !

En tuant il démontre la vérité de son amour. Il prouve ! Son acte est une perversion de l’amour fou ! C’est le "je veux mourir avec toi."

Ou le "tue-moi" de l’amoureuse espagnole, qui pense montrer ainsi la force de ses sentiments, au paroxysme de ses ébats amoureux. Cette théorie n’est pas faite pour consoler les survivants...

Elle doit faire prendre conscience aux kamikazes, qu’ils sont poussés par le "vent divin" de l’amour...Kamikaze veut dire "Vent divin"... en japonais. Il n’y a pas de hasards... Ni de mots innocents.

Mon explication pourrait faire prendre conscience aux auteurs d’attentat qu’ils sont manipulés par des sentiments d’amour pervers...

Exactement comme dans les salons sado-masochistes. ( (Fait-moi mal...Non !) ...

On en finit plus avec les nouveaux méfaits de l’amour néfaste et ses fantasmes érotiques... Que l’amour soit redoutable tout le monde le sait, mais à ce point ! Le Christ qui ne connaissait pas les super-marchés ne savait pas ce qu’il disait avec son "Aimez-vous les uns les autres" naïf et impraticable !

Il existe d’autres dégâts majeurs, causé par l’amour sous ses différentes formes. Les dégâts causés par la jalousie, par le narcissisme exacerbé... Par le transfert en fin de parcours d’une psychanalyse. Les ruines secrètes dues aux collections dispendieuses. Le vol à l’étalage... les incestes, les viols, les crimes sexuels...

On n’en finit plus, presque tous les maux de la création sont dus à l’amour... Sauf les tremblements de terre et les raz de marées...

L’amour de la mer conduit à la noyade et celui de la montagne à la chute libre ! Celui de la famille à la tyrannie. Simplification extrême ? peut-être... Mais il y a une parcelle de vérité dans ces exagérations. Elle permet de douter de tout... Je souffre du syndrome de la vision réaliste. Il y a des pilules pour soigner cela, les mêmes contre les tremblements de terre, mais hélas sans garantie.

Je n’attends plus que la visite et le baiser amical de Monsieur Judas Iscariot pour être cloué sur une croix de vérité ! Heureusement, que je n’ai pas douze conseillers en Public Relation comme J.C. Il a mal fini, dit-on officiellement, en réalité il s’est tiré d’affaire sans problèmes majeurs.

Il a fini ses jours aux Indes, l’âme en paix, entouré de sa nombreuse famille. Sans se soucier de l’héritage meurtrier qu’il a laissé à ses douze copains ; légué ensuite aux nombreux théologiens qui n’en finissent plus de fouiller dans la bonté divine, les contradictions astrales et autres big bang, faisant croire au monde que la terre est plate et Dieu un brave type !

Les bonnes paroles sont souvent mal interprétées. Depuis cette erreur judiciaire historique romaine et antique, on n’arrête plus de s’adorer tout azimut et vastes cimetières ! Au moment où le monde chrétien fêtait la création de sa dix millième secte, hérétique, comme il se doit.

On va se trouver une fois de plus en désaccord avec le monde musulman, qui n’arrête plus de nous prouver son désir haineux de nous convertir à coup de bombes. En nous traitant d’infidèles !

Alors que c’est justement le contraire... Mais les contraires s’attirent, les pauvres adorent la richesse... Sans comprendre que c’est la cause de tous les maux, comme l’auto, la bouffe et l’embonpoint !

Les USA reçoivent leur production aérienne de riches sur la tête et ils osent se défendre, quel culot ! Les amoureux de l’Amérique tout compris doivent se cacher dans des cavernes pour échapper à ce malheureux malentendu... Enfin, un jour, tout le monde sera satisfait dans ce monde de sadomasochiste, on rendra surtout à César son dû, plutôt qu’a Dieu ! Et l’Amour, incompris comme toujours, ira se réfugier au paradis des oiseaux où il tirera quelques flèches pour stimuler l’amour autour de lui, l’incorrigible... Pendant que tout en bas sur terre, on échangera les preuves de l’amour fou, en créant des emplois dans le secteur des pompes funèbres, de l’entretien des cimetières et fleuristes de tous genres. La paix des braves est pour demain, après la victoire évidemment...

Les bonnes causes deviennent de plus en plus rares par la faute de l’alphabétisation. La religion ne servira plus à rien, les bonnes oeuvres remplaceront les prières. Un jour l’amour arrêtera enfin ses démonstrations de paix sur la terre et aux hommes de bonne volonté... Le monde sera de nouveau calme. FIN provisoire

1 commentaire:

  1. Anonyme19:51

    Je trouve cet article bien trop haineux et intolérant pour être une explication psychologique.

    RépondreSupprimer

Nos partenaires

Blogs / Annuaire de blogs --------------- Blog ----------------- -------------- Annuaire blog - Blog société -- -- --------
Top Blog
------- France blogsDictionnaire en ligne --- Booste le trafic de ton blog -- Sciences Santé-- Classement Top Blogs ---- Annuaire gratuit --- Annuaire Web France -- Annuaire FuN --- referencement ---
---
----
---


chercher sur kimino
Ajouter un site
---
---

Annuaire Cyberpole.fr

--- Bijoux Diamant -- Recherche avec Seek -- Annuaire Québec --