About

Les Secrets de l'attraction

Assurance et prise en charge de la schizophrénie

La prise en charge de votre schizophrénie

-À quoi sert le bilan initial ?
Lors du diagnostic de la schizophrénie, un bilan initial est réalisé afin :
◗ d’en évaluer la sévérité ainsi que la façon dont elle évolue ;
◗ de rechercher d’autres maladies ainsi que d’éventuelles complications ;
◗ d’envisager les traitements.
Des examens complémentaires peuvent être demandés par votre médecin :
ce sont des prélèvements sanguins, un électrocardiogramme, des examens
d’imagerie (scanner cérébral, etc.).

-Quels sont les professionnels impliqués ?
Votre médecin traitant et/ou un psychiatre réalisent ce bilan de santé initial.
D’autres spécialistes peuvent intervenir, par exemple un neurologue, un
cardiologue, un psychologue, un endocrinologue, un ophtalmologiste. Dans
ce cas, les différents soignants travaillent en coordination.
Des contacts réguliers entre médecins, infirmières, thérapeutes spécialement
formés seront mis en place.
Différents travailleurs sociaux (assistants sociaux, éducateurs, animateurs,
etc.) sont aussi sollicités pour participer à votre soutien.
Les associations de patients ou de familles de patients peuvent vous aider à
comprendre par l’écoute, l’échange d’expériences et d’informations avec
d’autres personnes atteintes de schizophrénie

Le traitement et l’accompagnement de la schizophrénie
- Pourquoi se soigner ?
Pour obtenir le meilleur contrôle possible de la schizophrénie : absence de période
de crise, possibilité d’insertion sociale ou professionnelle, qualité de vie optimale.
- se soigner ?
En adaptant, avec votre médecin, le choix et les doses des médicaments en
fonction de leurs effets bénéfiques ou indésirables.
En suivant une psychothérapie ou toute autre forme de prise en charge
psychologique validée par votre médecin.
- Comment être accompagné ?
Si vous en êtes d’accord, votre médecin peut conseiller votre famille ou votre
entourage pour vous aider et vous soutenir.
En participant aux activités sociales, groupes d’entraide mutuelle,
interventions scolaires ou professionnelles.
En prenant contact avec les associations de patients ou de familles de patients.
- son traitement, c’est :
◗ suivre la prescription et les conseils de votre médecin ;
◗ venir aux séances de psychothérapies proposées ;
◗ contribuer à diminuer les effets indésirables des traitements en arrêtant de
fumer, en luttant contre l’excès de poids, en adoptant une alimentation
équilibrée et en maintenant une activité physique ;
◗ prévenir les rechutes en évitant ou arrêtant l’usage du cannabis, de l’alcool
ou d’autres substances psychoactives ;
◗ consulter lorsque vous allez moins bien.
- pour la vie quotidienne
Il est souhaitable que vous appreniez :
◗ à reconnaître les signes de début d’une crise ou une aggravation et ses
circonstances déclenchantes ;
◗ les moyens de contrôler les périodes de crises afin d’adapter le traitement
en fonction des symptômes ;
◗ comment faire appel à une aide en cas d’urgence.
L’exercice physique contribue à votre santé : pratiquez-le en fonction de vos
capacités.

Mieux vivre au quotidien, c’est :
- parler des effets positifs ou négatifs de ses traitements à ses
soignants ;
- savoir reconnaître les signes de début d’une aggravation ainsi que les
circonstances favorisantes ;
- avoir des activités physiques régulières.

La surveillance de l’évolution de la schizophrénie
- En quoi consiste la surveillance ?
À vérifier avec votre médecin que le traitement est bien adapté aux
symptômes, et à le modifier si nécessaire : ajustement des doses,
changement de médicament (comprimés, médicaments injectables,
association de médicaments).
À être attentif aux éventuels effets indésirables des médicaments et à les
signaler à l’équipe soignante.
En fonction de vos traitements ou de l’apparition d’éventuelles complications,
à effectuer des examens médicaux complémentaires.
À déclarer à votre médecin traitant les éventuels effets indésirables du
traitement pour qu’il l’adapte au mieux, selon vos besoins et selon votre
qualité de vie.
À être attentif à votre état de santé général, sans négliger la surveillance
d’éventuelles maladies physiques.
- Respecter la fréquence des consultations
Allez régulièrement chez votre médecin traitant et/ou votre spécialiste ou
votre thérapeute, selon le rythme qu’ils vous recommandent et en fonction du
contrôle de la maladie.
Prenez l’initiative d’une consultation lorsque vous en ressentez le besoin.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Nos partenaires

Blogs / Annuaire de blogs --------------- Blog ----------------- -------------- Annuaire blog - Blog société -- -- --------
Top Blog
------- France blogsDictionnaire en ligne --- Booste le trafic de ton blog -- Sciences Santé-- Classement Top Blogs ---- Annuaire gratuit --- Annuaire Web France -- Annuaire FuN --- referencement ---
---
----
---


chercher sur kimino
Ajouter un site
---
---

Annuaire Cyberpole.fr

--- Bijoux Diamant -- Recherche avec Seek -- Annuaire Québec --