About

Les Secrets de l'attraction

Un nouveau traitement efficace pour la schizophrénie 2011

Philadelphie, PA, 13 décembre 2007 – La schizophrénie est l’un des troubles psychiatriques majeurs les plus débilitants et aussi l'un des plus difficiles à traiter. Même si de nombreux traitements antipsychotiques existent, ils peuvent entraîner d’importants effets secondaires et bon nombre de patients ne connaissent qu’un soulagement partiel de leurs symptômes et près de 30% n’en sont aucunement soulagés. Dans une nouvelle étude dont la publication est prévue dans l’édition du 15 décembre de Biological Psychiatry, Marder et ses confrères ont étudié l’efficacité et la sécurité d’un nouvel agent psychotrope pour le traitement de la schizophrénie lors d’une étude randomisée, avec contrôle par placebo, d’une durée de 6 semaines.

Les auteurs ont étudié les comprimés de palipéridone à libération prolongée (LP), un médicament expérimental à prise orale qui délivre le métabolite actif de la rispéridone, elle-même un antipsychotique efficace notoire. Les auteurs ont recruté 444 patients en crise aiguë de schizophrénie et, après avoir évalué la gravité de leurs symptômes, leur ont administré l’un des quatre traitements suivants pendant 6 semaines : 6 mg ou 12 mg/jour de palipéridone LP, 10 mg/jour d’olanzapine (le comparateur actif), ou le placebo. Pendant les six semaines de traitement, les chercheurs ont surveillé les effets secondaires des patients et évalué l’amélioration de leurs symptômes.

Le Docteur Stephen Marder, premier auteur de l’article, explique les conclusions : « Cette étude en double aveugle a révélé que deux doses de comprimés de palipéridone à libération prologée étaient plus efficaces que le placebo pour traiter les symptômes de la schizophrénie aiguë. Les patients auxquels a été administrée la dose la plus efficace de palipéridone (6 mg) ont également connu une amélioration de leur fonctionnement social. » Jeffrey A. Lieberman, M.D., Président du Département de Psychiatrie à l’Université de Columbia et Directeur du New York State Psychiatric Institute, commente, « Cette étude prouve l’efficacité antipsychotique de la rispéridone-9-hydroxy et qui présente un profil de sécurité acceptable, ce qui constitue déjà une nouvelle option thérapeutique pour les psychiatres. Elle présente des avantages en termes de durée de demi-vie, de durée d’action et de formulation à libération prolongée. » Le Docteur Lieberman avertit néanmoins que cette observation ne constitue pas « un traitement novateur ou révolutionnaire et qu'aucune différence ni aucun avantage majeur n'existe par rapport aux traitements existants. » D’autres études sont en cours pour évaluer l’efficacité et la sécurité à long terme (jusqu’à un an) de la palipéridone LP dans le traitement de la schizophrénie.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Nos partenaires

Blogs / Annuaire de blogs --------------- Blog ----------------- -------------- Annuaire blog - Blog société -- -- --------
Top Blog
------- France blogsDictionnaire en ligne --- Booste le trafic de ton blog -- Sciences Santé-- Classement Top Blogs ---- Annuaire gratuit --- Annuaire Web France -- Annuaire FuN --- referencement ---
---
----
---


chercher sur kimino
Ajouter un site
---
---

Annuaire Cyberpole.fr

--- Bijoux Diamant -- Recherche avec Seek -- Annuaire Québec --